Bien démarrer le deuxième quadrimestre et rester motivé !

Posted on Posted in Mieux apprendre, Motivation

En ce début du 2ème quadri, c’est un peu comme à la nouvelle année, vous prenez plein de bonnes résolutions !

Et, qu’ils soient positifs ou non, les résultats des examens de janvier et « la » semaine de vacances sans contrainte de fin janvier  ont souvent un effet boostant sur votre motivation :

« Je vais aller au cours », « Je vais guindailler raisonnablement », « Je vais bien  classer mes notes », … sont quelques-unes des phrases que l’on peut entendre dans les auditoires lorsqu’on tend l’oreille la semaine de la reprise.

Les bonnes résolutions

Dès lors,  c’est avec une volonté exacerbée que vous assistez aux premières heures des nouveaux cours, avec l’envie sincère de bien faire et de réussir.

Oui, mais dans ce cas, chez de nombreux étudiants, pourquoi cet état d’esprit s’amenuise-t-il au fil des semaines ?

En réalité, il y a plein de causes à cela et elles sont personnelles à chacun : certains finissent par baisser les bras face à des difficultés répétées, d’autres aimeraient plus d’encouragements que de reproches, quelques-uns ont perdu confiance dans leurs capacités, ils peuvent aussi être complètement désorganisés ou être encore à la recherche de la méthode de travail idéale, et parfois même, la guindaille est finalement plus attirante que prévu… Cette liste pourrait bien entendu s’allonger et vous pourriez peut-être même la compléter aisément.

Alors comment faire pour passer à l’action et rester motivé tout au long de cette deuxième partie de l’année académique?

Etape n°1 : Pourquoi voulez-vous réussir ?

Qu’est-ce qui vous motive réellement à réussir votre année ?

What Motivates You?

Cela peut-être l’envie de vous prouver que vous savez réussir, l’obligation de réussir pour avoir le droit de poursuivre vos études, la récompense de  vacances, la possibilité de travailler pendant l’été,  la satisfaction de voir les relations familiales s’apaiser…

Vous l’aurez compris, il y a 1001 raisons d’avoir envie de réussir.

Je vous invite donc à faire le bilan des vôtres.

Pour cela, installez-vous confortablement et notez toutes les idées qui vous viennent à l’esprit en répondant à la question : « Pourquoi est-ce que je veux réussir cette année? ».

Etape n°2 : Trouvez votre intérêt

Observez maintenant votre liste et mettez en évidence les points qui vous permettent de valoriser

  • votre autodétermination (autrement dit, votre impression de faire des choix et d’agir librement),
  • votre estime de vous-même (par exemple, le fait de vous sentir compétent dans un domaine particulier, de vous sentir efficace).

C’est ce qu’on appelle la motivation « intrinsèque » et elle est fondamentale. C’est elle qui vous procure de l’intérêt et de la curiosité dans différents domaines.

En effet, la croyance que vous avez en vous-même de votre capacité à réussir et, à maîtriser vos apprentissages, vous donne des ailes !

Repensez donc à ces différents moments où vous avez réussi et vous avez été fier de vous-même…

Etape n°3 : Un peu de ténacité !

Vos apprentissages sont faits de petites victoires qui s’accumulent au fil du temps pour devenir une grande réussite.

En pratique, il faut tenir dans la durée.

Pour cela, c’est justement le fait de travailler avec régularité qui va vous donner l’envie de réussir.

Alors, créez des routines autour de certaines matières afin de vous voir avancer et progresser. Ce sera véritablement encourageant au fil des semaines.

Gardez à l’esprit que c’est la persévérance qui paie, que les vrais efforts sont bien souvent récompensés et que les plus belles réussites sont le fruit d’un long travail.

Plus facile à dire qu’à faire, me direz-vous… allez, je vous donne des astuces !

Etape n°4 : Comment faire pour garder sa persévérance au top ?

Afin d’atteindre l’objectif ambitieux que vous vous êtes donné, il est tout à fait normal de passer par des phases de doute, d’être confronté à des difficultés et de devoir travailler dur à certains moments.

Rester motivé face à la difficulté

C’est votre réalité d’étudiant.

  • Astuce  1  : Même si certains cours sont moins captivants que d’autres, essayez de les aborder comme si cela vous passionnait.  En faisant cela, vous allez peut-être vous y intéresser plus que vous ne l’auriez imaginé mais aussi obtenir quelques réussites (un chapitre appris, un livre lu,…) qui vous encourageront à poursuivre la tâche.
  • Astuce 2 : Ayez de l’ambition pour vous-même. Si vous êtes arrivé jusque-là, c’est que vous avez la capacité de réussir. Accrochez-vous à cette idée ! Et n’oubliez pas… vous êtes super !
  • Astuce 3 : Sur le campus, les sollicitations sont nombreuses. Et, l’objectif que vous voulez atteindre demande parfois de renoncer à certaines choses. Apprenez à parfois maîtriser vos envies. (« parfois », car il faut aussi se détendre et s’amuser… essayez de trouver le juste milieu). Par exemple, la pratique d’un sport régulier peut aider à gérer la maîtrise de soi.
  • Astuce 4 : Soyez OPTIMISTE ! Si vous êtes convaincu que vous allez réussir, il y a de grandes chances pour que vous vous battiez afin de réussir ! Ne laissez surtout pas les critiques vous atteindre. Dans celles-ci, cherchez plutôt des éléments constructifs qui vous permettront de rebondir !
  • Astuce 5 : Créez-vous de petits défis qui vous apporteront de la satisfaction en continu afin d’atteindre votre objectif le plus ambitieux : réussir votre année !

believe in yourself

Bienvenus dans le deuxième quadrimestre  et à bientôt pour un nouvel article !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *