Une alimentation optimale pour mieux étudier

Posted on Posted in Alimentation, Mieux apprendre, Une santé au top

Bien souvent, on entend parler des aliments qui sont nocifs, qu’il faut éviter,…

Soucieuse d’outiller les étudiants, c’est l’inverse que je souhaite mettre en évidence! Quels sont donc les aliments qui permettent d’être dans les conditions optimales pour étudier?

C’est vers une sympathique diététicienne et nutritionniste, au parcours professionnel riche, dynamique et attrayant, que je me suis tournée : Chloé De Smet.  Elle animera l’atelier « Les aliments qui boostent le cerveau » lors des stages de préparation aux études supérieures organisés par Tatata cet été.

Chloe-De-Smet

Voici quelques idées qu’elle partage avec nous!

Hélène : En deux mots, pour quelles raisons un étudiant devrait-il faire attention à son alimentation ?

Chloé : Un étudiant qui veut améliorer sa concentration et sa mémoire a tout intérêt à bichonner son alimentation. Eviter les petits coups de pompe, les baisses de vigilance, fournir à ses neurones l’énergie dont ils ont besoin et faciliter les communications entre eux pour être plus performants, tout cela peut se faire via son assiette.
Or, quand on est jeune et en pleine forme, que notre corps nous permet de vaquer à nos multiples activités en toute insouciance, on se pose rarement la question de l’optimalisation de ses apports nutritionnels pour étudier.

H : Existe-t-il vraiment des aliments qui boostent le cerveau ? Peux-tu donner un exemple ?

C : Il existe des aliments à privilégier dans son alimentation pour booster ses facultés mentales. Certains nutriments, comme les oméga 3 des poissons gras ont été précisément identifiés dans plusieurs mécanismes et agissent notamment sur les performances d’apprentissage. Dans d’autres cas ce sont les aliments qui sont reconnus pour propriétés bénéfiques pour le cerveau. Par exemple, les myrtilles et les légumes à feuilles sombres, comme les épinards, le chou frisé, les blettes, mais aussi le brocoli, sont étudiés par les scientifiques pour leur influence positive sur les capacités d’apprentissage et pour la protection du déclin cognitif. Il en existe encore bien d’autres, tous avec une fonction bien particulière.

myrtille

H : Boire de l’eau régulièrement… pourquoi pas des jus de fruits, des sodas ou du café ?

C : Rester correctement hydraté permet de maintenir son niveau de vigilance au top et à contrario, une déshydratation de 5% affecte déjà grandement les capacités de concentration et de mémorisation. Les boissons sucrées sont à éviter, car après le coup de boost apporté par le sucre, suivra inévitablement le coup de pompe ou la fringale sucrée : de quoi faire le yoyo niveau concentration et s’assurer quelques kilos en plus après le blocus ! Quant au café, il nous maintient éveillé ou concentré artificiellement, nous éloignant de nos signaux de fatigue. Tôt ou tard, le déficit de repos se fait sentir et il devient quasi impossible de se concentrer. On boit alors plus de café, on dort moins la nuit et le cercle vicieux s’installe. La caféine du café ou des boissons énergisantes stimule pour un temps mais affecte la qualité de la concentration et de l’apprentissage à moyen terme.

 

Voilà donc un sujet qui promet d’être très intéressant… 🙂

 

A bientôt!

 

2 thoughts on “Une alimentation optimale pour mieux étudier

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *