Etudier, tenir son journal créatif et s’épanouir!

Posted on Posted in Agenda, Gestion du stress, Les news de tatata, Mieux apprendre, Motivation

Cette semaine, j’ai le plaisir de vous présenter Nathalie Leplae et l’Atelier de La Spirale.

Experte en créativité et formatrice en Journal créatif®, Nathalie animera l’atelier « Entretenir sa motivation grâce au Journal Créatif » lors des stages de préparation aux études supérieures de cet été.

Nathalie-Leplae

Je vous invite à découvrir son interview ci-dessous…

Hélène : Pourquoi le  journal créatif est-il  un outil qui peut aider l’étudiant au fil de son année?

Nathalie : Tenir un journal créatif permet de faire le point régulièrement sur ce que l’on est en train de vivre et sur ce qui compte vraiment pour nous. C’est un bon allié pour garder le cap. Ouvrir son journal peut devenir un petit rituel de « méditation créative » dans lequel on est connecté à son intuition, sa créativité … c’est d’autant plus précieux que ce n’est pas vraiment ce qui est développé dans les cours universitaires. De nombreux étudiants en souffrent !

H : Faut-il savoir dessiner ?

N : Non, il ne faut aucune compétence artistique ou littéraire. Dans le journal créatif nous utilisons le dessin spontané, il s’agit d’un langage intuitif  qui permet par exemple de stimuler notre énergie vitale en « gribouillant » ou déposer une trace d’une émotion pour laquelle on n’a pas de mots. Il ne s’agit donc pas de faire du « beau » … Tout comme ce qu’on écrit ne doit pas d’office être « intelligent ». De plus on intègre aussi au journal des collages d’images découpées dans des magazines, elles servent à nourrir notre imaginaire et nous permettent de découvrir ce que nous ne savions pas que nous savons à propos de nous-même.

H : Quand on passe une semaine sur le campus, entre les cours et la vie quotidienne, est-il facile de trouver du temps pour faire son journal ?

N : L’intérêt du journal créatif c’est qu’il peut se pratiquer partout : au kot, dans un café ou assis sur une place au soleil.  Pas non plus de RV à fixer ou d’horaire d’entrainement. C’est une pratique nomade et pas chère !

 

Si vous souhaitez en savoir plus sur cette technique, je vous invite aussi à regarder la vidéo réalisée par Anne-Marie Jobin  ci-dessous!

 

Belle découverte à tous et à bientôt!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *