Sommeil et études : bien dormir pour mieux apprendre

Posted on Leave a commentPosted in Blocus et examens, Mémoriser, Mieux apprendre, Une santé au top

En moyenne, nous dormons un tiers de notre vie. Et parfois, nous avons l’impression qu’il s’agit d’une perte de temps, surtout lorsqu’on est en plein blocus et qu’on se demande si on aura le temps d’étudier toute la matière à connaître.

Sommeil et apprentissage

Pourtant, le sommeil, plus qu’une récompense après une journée de labeur, est une véritable fonction vitale.

Dormir dans un environnement calme et un nombre d’heures suffisant est donc extrêmement important.

Et, même si la vie trépidante d’un étudiant peut parfois inciter à moins dormir, il est nécessaire d’accorder de l’importance à son sommeil.

Dans la vidéo proposée ci-dessous, diffusée par TED Education en 2015, le docteur Shai Marcu, expert en neurologie pédiatrique, explique quels sont les bénéfices d’une bonne nuit de sommeil sur l’apprentissage.

 

Les heures de sommeil nécessaires

Bien entendu, nous ne sommes pas tous égaux devant le sommeil. Et alors que certains d’entre-nous semblent satisfaits après avoir dormi un minimum d’heures, d’autres aimeraient consacrer bien plus de temps au repos.

Chacun doit apprendre à écouter son corps, observer ses besoins personnels… et y répondre. Et pour tester votre besoin personnel de sommeil, rien de tel que les vacances! En effet, c’est à ce moment-là, lorsque vous avez le moins de contraintes et  d’horaire à respecter,  que vos observations sont les plus fructueuses.

Ainsi, selon les conseils de la National Sleep Foudation, un nouveau né aurait besoin de dormir au moins  14 heures par jour alors qu’une personne âgée se satisferait volontiers de 7 heures.

Mais qu’en est-il d’un étudiant?

Là aussi, tout dépend de qui est l’étudiant. Parle-t-on d’un adolescent ou d’un jeune adulte?

Dans un article (en anglais) publié en 2015, la fondation recommande les heures de sommeil suivantes  :

les-heures-de-sommeil-necessaires

Sur ce, je vous souhaite de beaux rêves et de bons examens…

A très bientôt!

 

 

Etudier, tenir son journal créatif et s’épanouir!

Posted on Leave a commentPosted in Agenda, Gestion du stress, Les news de tatata, Mieux apprendre, Motivation

Cette semaine, j’ai le plaisir de vous présenter Nathalie Leplae et l’Atelier de La Spirale.

Experte en créativité et formatrice en Journal créatif®, Nathalie animera l’atelier « Entretenir sa motivation grâce au Journal Créatif » lors des stages de préparation aux études supérieures de cet été.

Nathalie-Leplae

Je vous invite à découvrir son interview ci-dessous…

Hélène : Pourquoi le  journal créatif est-il  un outil qui peut aider l’étudiant au fil de son année?

Nathalie : Tenir un journal créatif permet de faire le point régulièrement sur ce que l’on est en train de vivre et sur ce qui compte vraiment pour nous. C’est un bon allié pour garder le cap. Ouvrir son journal peut devenir un petit rituel de « méditation créative » dans lequel on est connecté à son intuition, sa créativité … c’est d’autant plus précieux que ce n’est pas vraiment ce qui est développé dans les cours universitaires. De nombreux étudiants en souffrent !

H : Faut-il savoir dessiner ?

N : Non, il ne faut aucune compétence artistique ou littéraire. Dans le journal créatif nous utilisons le dessin spontané, il s’agit d’un langage intuitif  qui permet par exemple de stimuler notre énergie vitale en « gribouillant » ou déposer une trace d’une émotion pour laquelle on n’a pas de mots. Il ne s’agit donc pas de faire du « beau » … Tout comme ce qu’on écrit ne doit pas d’office être « intelligent ». De plus on intègre aussi au journal des collages d’images découpées dans des magazines, elles servent à nourrir notre imaginaire et nous permettent de découvrir ce que nous ne savions pas que nous savons à propos de nous-même.

H : Quand on passe une semaine sur le campus, entre les cours et la vie quotidienne, est-il facile de trouver du temps pour faire son journal ?

N : L’intérêt du journal créatif c’est qu’il peut se pratiquer partout : au kot, dans un café ou assis sur une place au soleil.  Pas non plus de RV à fixer ou d’horaire d’entrainement. C’est une pratique nomade et pas chère !

 

Si vous souhaitez en savoir plus sur cette technique, je vous invite aussi à regarder la vidéo réalisée par Anne-Marie Jobin  ci-dessous!

 

Belle découverte à tous et à bientôt!

Une alimentation optimale pour mieux étudier

Posted on 2 CommentsPosted in Alimentation, Mieux apprendre, Une santé au top

Bien souvent, on entend parler des aliments qui sont nocifs, qu’il faut éviter,…

Soucieuse d’outiller les étudiants, c’est l’inverse que je souhaite mettre en évidence! Quels sont donc les aliments qui permettent d’être dans les conditions optimales pour étudier?

C’est vers une sympathique diététicienne et nutritionniste, au parcours professionnel riche, dynamique et attrayant, que je me suis tournée : Chloé De Smet.  Elle animera l’atelier « Les aliments qui boostent le cerveau » lors des stages de préparation aux études supérieures organisés par Tatata cet été.

Chloe-De-Smet

Voici quelques idées qu’elle partage avec nous!

Hélène : En deux mots, pour quelles raisons un étudiant devrait-il faire attention à son alimentation ?

Chloé : Un étudiant qui veut améliorer sa concentration et sa mémoire a tout intérêt à bichonner son alimentation. Eviter les petits coups de pompe, les baisses de vigilance, fournir à ses neurones l’énergie dont ils ont besoin et faciliter les communications entre eux pour être plus performants, tout cela peut se faire via son assiette.
Or, quand on est jeune et en pleine forme, que notre corps nous permet de vaquer à nos multiples activités en toute insouciance, on se pose rarement la question de l’optimalisation de ses apports nutritionnels pour étudier.

H : Existe-t-il vraiment des aliments qui boostent le cerveau ? Peux-tu donner un exemple ?

C : Il existe des aliments à privilégier dans son alimentation pour booster ses facultés mentales. Certains nutriments, comme les oméga 3 des poissons gras ont été précisément identifiés dans plusieurs mécanismes et agissent notamment sur les performances d’apprentissage. Dans d’autres cas ce sont les aliments qui sont reconnus pour propriétés bénéfiques pour le cerveau. Par exemple, les myrtilles et les légumes à feuilles sombres, comme les épinards, le chou frisé, les blettes, mais aussi le brocoli, sont étudiés par les scientifiques pour leur influence positive sur les capacités d’apprentissage et pour la protection du déclin cognitif. Il en existe encore bien d’autres, tous avec une fonction bien particulière.

myrtille

H : Boire de l’eau régulièrement… pourquoi pas des jus de fruits, des sodas ou du café ?

C : Rester correctement hydraté permet de maintenir son niveau de vigilance au top et à contrario, une déshydratation de 5% affecte déjà grandement les capacités de concentration et de mémorisation. Les boissons sucrées sont à éviter, car après le coup de boost apporté par le sucre, suivra inévitablement le coup de pompe ou la fringale sucrée : de quoi faire le yoyo niveau concentration et s’assurer quelques kilos en plus après le blocus ! Quant au café, il nous maintient éveillé ou concentré artificiellement, nous éloignant de nos signaux de fatigue. Tôt ou tard, le déficit de repos se fait sentir et il devient quasi impossible de se concentrer. On boit alors plus de café, on dort moins la nuit et le cercle vicieux s’installe. La caféine du café ou des boissons énergisantes stimule pour un temps mais affecte la qualité de la concentration et de l’apprentissage à moyen terme.

 

Voilà donc un sujet qui promet d’être très intéressant… 🙂

 

A bientôt!

 

Réussir sa deuxième session avec Tatata coaching

Un coup de pouce pour la deuxième session? C’est par ici!

Posted on Leave a commentPosted in Blocus et examens, Les news de tatata, Mieux apprendre

Quelque chose a coincé cette année et tu  aimerais mettre l’été à profit pour surmonter tes difficultés?

Un audit de ta méthode de travail pourrait t’apporter de nombreuses réponses et te permettre d’étudier de manière optimale, avec des techniques d’apprentissage qui te conviennent.

Une bonne planification de ton travail, quelques séances de coaching au cours de l’été et tu retrouveras l’envie d’apprendre et la motivation qui te permettront de réussir ton année!

 

La sophrologie dynamique®, une ressource pour les étudiants stressés

Posted on 2 CommentsPosted in Gestion du stress, Les news de tatata, Mieux apprendre

C’est avec Marie-Isabelle Yernaux que les étudiants découvriront tout l’intérêt de la sophrologie dynamique lors des stages d’été.

Marie-Isabelle Yernaux

Diplômée de l’Association Européenne de Sophrologie Dynamique® et animatrice en Yoga du rire, c’est avec beaucoup de professionnalisme, mais aussi d’humour, que Marie-Isabelle les invitera à prendre conscience de leurs ressources personnelles.

Une approche simple et agréable pour mieux rebondir dans les difficultés qu’ils pourraient rencontrer lors de leurs études.

Je lui ai donc posé quelques questions afin qu’elle nous présente son atelier…

Hélène : En deux mots, qu’est-ce que la sophrologie ?

Marie-Isabelle : La sophrologie dynamique® est une technique de relaxation physique et mentale, une exploration de nos intelligences sensorielle, émotionnelle, intuitive, rationnelle, pour les combiner avec justesse, une ouverture de notre conscience pour nous (re)connecter à nos ressources, saisir le flux de notre énergie de vie, rebondir dans les difficultés, prendre notre vie en main.

H : Que peut apporter la sophrologie à un étudiant?

M-I : Par la conscience et l’écoute du corps, par le vécu de l’instant présent et grâce à des exercices très simples, nous apprenons à sentir et réduire nos tensions intérieures, à reconnaître et mieux vivre nos émotions, nous améliorons l’image de nous-mêmes, nous accroissons la confiance en nous. Nous apprenons ainsi à ne pas nous laisser envahir par le stress.

H : Peut-on pratiquer la sophrologie en groupe ?

M-I : La sophrologie se pratique en groupe ou en individuel.

 

Voici un bel outil pour entamer ses études et se préparer aux blocus et examens!